FANDOM


Le courage, ça s'apprend. La classe, c'est inné.

— Artémus Del Conquisador, à propos de lui-même.

Artémus Del Conquisador est un écrivain raté, originaire de Larbos, se déplaçant à bord de son sous-marin, le Sharkozy. Il est en recherche permanente d'inspiration pour ses livres. Doté de dons de divination, il descend du grand prophète Rokamadoor, dont il a hérité la cape.

Il est à l'origine du sortilège World Without qui a modifié la réalité. Dans ce "nouveau monde", il est le Légendaire qui sauvé Alysia à maintes reprises, en terrassant Skroa, Darkhell et Anathos. Il est aussi le maître d'Amy, étant presque un père de substitution pour elle, et est en conflit avec le véritable père de celle-ci, Razzia. Il a intégré dans son équipe Danaël et Shimy.

Il apparaît dans les tomes 17, 18, 19, 20, 21, 22 et 23.

Description Modifier

Apparence physique Modifier

Artémus est un homme courtaud aux cheveux noirs. On peut voir trois mèches, deux longues (à l'avant) et une courte (à l'arrière) de sa tête. Le reste des ses cheveux est très court. Il a les yeux bruns, des tâches de rousseurs et des oreilles décollées. Il porte constamment son uniforme d'écrivain, une tunique rayée jaune et verte, des pantalons larges bleus et jaune ainsi qu'une cape rapiécée à capuche verte, qui lui vient de son ancêtre Rokamadoor. Artémus garde en permanence avec lui un journal, qui lui sert de brouillon, pour prendre des notes. Depuis la bataille de Casthell et l'explosion des pierres divines, il possède une cicatrice en forme de croix sur le côté droit du front.

En tant que "Légendaire", il porte un haut bleu avec un pantalon large bleu et jaune avec une cape de couleur bleue. Il porte une ceinture à laquelle est attachée son sabre d'or. Il porte aussi des gants bleus.

Personnalité Modifier

Artémus est un écrivain raté, à la recherche de la moindre occasion pour gagner de l'argent. Lorsqu'il rencontre les Légendaires, y voit l'opportunité de sa vie, et leur propose aussitôt de publier leurs aventures. D'ailleurs, il va même jusqu'à sauver la vie d'Amy, Razzia et Jadina, ne souhaitant pas que ces derniers ne meurent avant d'avoir signé le contrat. Son avidité est accompagnée d'une avarice plus ou moins importante. Cependant, il peut dépenser sans compter s'il estime que cela lui sera bénéfique, comme lorsqu'il propose à Danaël et Shimy les services de ses avocats.

Artémusattaque

Artémus est aussi un homme antipathique et peu prompt à pardonner lorsqu'un tort lui est fait, comme il le fait bien comprendre lorsqu'il attaque les citoyens venu le remercier d'avoir sauvé le convoi, sous prétexte que son Sharkozy a subi des dégâts. Il est aussi lâche, fuyant au moindre danger (sauf si de l'argent est en jeu), et cherche systématiquement à s'esquiver lorsqu'il se trouve dans une situation périlleuse. Cependant, étant égocentrique, il se donne toujours le beau rôle et enjolive les faits, espérant être perçu comme un héros. Ayant une confiance excessive en son talent, il considère que toute bibliothèque se doit d'avoir ses ouvrages.

Malgré tous ses défauts, Artémus est un grand passionné de lecture, et est souvent en quête d'inspiration pour ses récits. Son journal lui sert à noter toutes ses idées lorsqu'elles lui viennent en tête. Il passe beaucoup de temps à lire (souvent ses propres livres ou ceux parlant de lui). Il sait aussi se montrer généreux envers les personnes qui lui ont rendu un grand service ou celles pour lesquelles il a une grande estime (comme Danaël).

Capacités Modifier

Les legendaires tome 17 10

Artémus voyant la mort de Ténébris

Artémus ne possède pas beaucoup de talents, en dehors de sa confiance en lui-même. En revanche, il possède un don de prescience, et, depuis que son journal a été incrusté de pierres divines, il est en mesure de modifier la réalité.
  • Pouvoir : Artémus possède un don, bien qu'il le déteste. Ce don lui permet de savoir qu'une personne va bientôt être emportée par la mort rien qu'en la regardant. Cela se manifeste sous la forme d'un "spectre de la mort", qui plane constamment autour du futur défunt durant les jours précédent son décès. Lâche, il fuit la personne concernée et n'a pas le courage de lui avouer. Il considère ce don comme une véritable malédiction. Il l'a hérité de son ancêtre, Rokamadoor (qui possédait en revanche un don de prophétie bien plus poussé), et est d'ailleurs le premier de sa lignée à manifester ce genre de pouvoirs depuis son illustre ancêtre. Avec ce don, il a prédit la mort de Ténébris, quelques jours avant que celle-ci ne soit tuée par Danaël. Ce don est aléatoire, Artémus ne peut pas prédire la mort future de tout le monde, et il ne le contrôle pas. Il est possible qu'un tel pouvoir, pouvant être traumatisant, soit en partie à l'origine de sa lâcheté. La demi-déesse Kalandre est effrayée par Artémus car le pouvoir de celui-ci interfère avec le sien. En instaurant le sortilège World Without, Artémus s'est défait de ce don.
  • Modification de la réalité : Depuis l'explosion des pierres divines suite à la bataille de Casthell, des fragments de celles-ci se sont fichées dans le journal d'Artémus. Grâce à cela, en écrivant dedans, Artémus peut modifier la réalité, et est donc à l'origine du sortilège World Without. Il est fortement suggéré qu'Artémus possède un fragment de pierre divine dans sa cicatrice, ce qui expliquerait pourquoi il est le seul en mesure d'utiliser les pouvoirs de son journal.
  • Sharkozy : Le Sharkozy était le véhicule amphibie d'Artémus, qui lui servait de moyen de locomotion avant que celui-ci ne soit détruit. Il était équipé d'un système de filtration d'air et de bras mécaniques.

Histoire Modifier

Avant Jovénia Modifier

Enfance Modifier

Enfant, Artémus Del Conquisador passe beaucoup de temps à rêver et à imaginer des histoires. Cependant, son père le maltraite et le traite de misérable, lui disant qu'il devrait arrêter de rêver car il n'intéresserait personne et qu'il n'a aucun talent.

Adulte Modifier

Adulte, Artémus devient écrivain, prenant ainsi sa "revanche" sur son père. Il écrit de nombreux récits d'aventure dont certains sont publiés et entreposés à la bibliothèque d'Oroban. Mais Artémus ne jouit pas de la réputation qu'il aimerait avoir, et est en fait une sorte d'écrivain raté, comme son père lui avait dit. Il erre un peu partout à travers Alysia à la recherche d'idées pour des romans d'aventures ou d'un contrat. Il ne vit nulle part, habitant dans son sous-marin, un véhicule tout-terrain, nommé le Sharkozy. Manquant d'argent, il a du faire un crédit pour pouvoir se l'acheter. Lors de ses explorations, il garde avec lui son journal, dans lequel il écrit des idées pour ses futurs écrits. Un cahier de brouillon, en quelque sorte.
Artémusancêtres

Artémus tient de l'un de ses parents une cape rapiécée, héritage de ses ancêtres, qui eux-même la tiennent de Rokamadoor. C'était un prophète de Larbos, connu pour son don de prophétie et pour l'Alystory, relique sacrée dans laquelle toute l'histoire passée, présente et future d'Alysia est narrée. Artémus, comme son ancêtre Rokamadoor, possède un pouvoir de prédiction, même si le sien est de loin inférieur à celui de son illustre ancêtre. Il est le premier de sa lignée à manifester de tels pouvoirs, les allégations de ses ancêtres prétendant en posséder un aussi n'ayant jamais pu être vérifiées.

Après Jovénia Modifier

Tome 17 Modifier

On entend parler de lui pour la première fois dans la bibliothèque du roi Larbosa. Gryf trouve en son prénom un "super" jeu de mot (Artémus Del Con-qui-s'adore), ce qui s'attire les railleries de Shimy et qui résulte en une dispute entre eux.
Sousmarin
Un jour, Artémus se balade en sous-marin non-loin des côtes afin de trouver des idées pour un roman. Mais en chemin, il rencontre des crustacés aquatiques énormes, des sortes de Bernard l'ermite géants. Dérangés, ils se mettent à sa poursuite. Artémus prend la fuite et au bout de quelques instants, sort de l'eau de manière inattendue : en effet, la mer était coupée en deux et le Sharkozy surgit donc du mur d'eau avant de retomber au sol. Artémus, énervé, sort de son sous-marin. Il voit des gens autour de lui, et leur crie dessus car la mer a disparu.

Deux de ses interlocuteurs ne sont autres que les Légendaires Razzia et Ténébris. C'est à ce moment là que les Bernard l'ermite arrivent et attaquent tout le monde, tuant des gens dans le convoi de Kalandre. Sans qu'Artémus n'y prête attention, au moment où il est arrivé, la prophétesse Kalandre eut une vision terrifiante qui la fait s'évanouir. Les Légendaires et les Dynaméis se battent, tandis qu'Artémus observe de son côté; et ils réussissent à vaincre les crustacés, malgré de nombreuses pertes humaines et animales. Durant le combat, l'aptitude de certains combattants lui font comprendre qu'il a affaire aux célèbres Légendaires.

Vision

Une fois le refuge établi sur les plages d'une île proche, Artémus se présente aux Légendaires, et leur propose immédiatement un contrat pour écrire leurs aventures, avec des clauses de droits très intéressantes pour les héros. Pour Artémus, c'est une opportunité exceptionnelle, car ces récits pourraient faire décoller sa carrière et faire de lui un écrivain célèbre. Alors qu'Artémus prend la main de Ténébris pour lui faire une bise, quelque chose l'interpelle. Derrière la ténébreuse Légendaire se tient une ombre inquiétante. Une silhouette pourvue d'une tête de mort. C'est le pouvoir d'Artémus qui se manifeste : Ténébris mourra bientôt. Effrayé par ce pouvoir incontrôlable, Artémus court en hurlant et se réfugie dans le Sharkozy, en essayant de se persuader qu'il ne s'est rien passé.

Trois jours plus tard, une tempête se prépare. Kalandre est toujours évanouie et le convoi doit avancer dans les terres pour ne pas se faire emporter par la marée montante. Ils s'enfoncent donc dans l'île, et entrent dans une grotte immense dont le sol est recouvert de végétation. Le spectre de la mort est toujours présent derrière Ténébris. Au fond de la caverne, il y a une lumière envoûtante. C'est une sphère lumineuse. Tout autour de lui, les membres du convoi et leurs montures sont hypnotisés et Artémus ne comprend pas pourquoi. Il entend Jadina et Amy, dehors, dire que cette sphère est en réalité une plante carnivore qui produit un gaz hypnotisant. Le système de filtration d'air du Sharkozy empêche Artémus de respirer la toxine de la plante.

Sans faire exprès

Jadina et Amy tentent de combattre la plante pour éviter que le convoi ne finisse dévoré. Jadina, ayant épuisé sa magie, se fait toucher par un tentacule venimeux. Amy, qui a recouvert Razzia, rattrape la Légendaire qui vient de s'évanouir et tente de prendre la fuite. Mais elles se font projeter dans les airs, et avant de retomber, Artémus utilise une capacité du Sharkozy, des mains articulées, pour les rattraper. Il n'est pas question qu'ils meurent avant de signer le contrat ! Asgaroth, le colosse au corps artificiel des Dynaméis, tente le tout pour le tout et lance sa hache d'or sur la plante. Cela ne fait que l'énerver, et elle sort ses racines du sol pour faire écrouler le dôme. Artémus, préférant la vie à la gloire, fait manœuvrer le sous-marin pour escalader les parois. Mais une fois au plafond, celui-ci s'écroule, et retombe lourdement sur la plante carnivore, anéantissant celle-ci. Tout le monde est alors libéré de la toxine. Sans le faire exprès, ce satané scribouillard a vaincu la plante carnivore.

Artémusattaque

Le soir venu, Artémus répare son sous-marin qui a subi quelques dommages mineurs à cause de la chute. Les membres du convoi veulent le remercier pour son acte "héroïque". Mais Artémus les bombarde d'outils et de pièces détachées sous prétexte que c'est à cause de ce convoi que le vaisseau est dans cet état. Un peu plus tard, la prédiction d'Artémus se réalise : Ténébris meurt, assassinée par Danaël.

Tome 18 Modifier

Coupable

Le convoi fait une macabre découverte : le cadavre de Ténébris. Anéanti, Razzia s'approche du corps et le serre dans ses bras. Plus loin, Artémus qui n'assiste pas à la scène, se fait capturer par l'Elfe Halcyon, des Dynaméis. Cela fait partie du plan de Kalandre consistant à éliminer l'écrivain. En effet, celle-ci s'est évanouie plus tôt car elle a reçu une vision qui montre Artémus la tuant. Voulant éviter cela, elle ordonne aux Dynaméis de se débarrasser d'Artémus.

RazziavsArtémus

Artémus est donc ligoté et mené devant Razzia. Kalandre et Halcyon désignent Artémus comme étant le meurtrier de Ténébris. Tout le convoi laisse Artémus et Razzia seul à seul. Lorsque le Légendaire retire le bâillon de l'écrivain, celui-ci clame haut et fort son innocence, ce que Razzia sait. Cependant, lorsque le commandant des Faucons d'Argent, Ikaël, surgit, il remarque que la cape de l'écrivain est celle de Rokamadoor. Ce prophète étant doté de prescience, Razzia en conclut qu'Artémus en a hérité et que si celui-ci se comportait étrangement avec Ténébris, c'est parce qu'il a eu une vision de sa mort. Le Légendaire s'emporte, mais son bras démon Amy et Ikaël l'en persuadent. Ils décident de suivre les traces du convoi, et lorsque celles-ci s'arrêtent, Artémus est content de voir qu'ils ne pourront pas aller plus loin. Cependant, Razzia dit qu'ils s'y téléporteront, suite aux déclarations d'Amy qui se dit en mesure de le faire.

Artémusecrit

La téléportation amène les quatre protagonistes près de Casthell, le repaire du Sorcier Noir Darkhell, où une créature titanesque attaque le convoi. La téléportation ayant détruit le sous-marin d'Artémus, celui-ci se plaint, ayant près de 5 ans de crédits à rembourser. Sur place, il assiste à une bataille redoutable entre les Légendaires, les Dynaméis et la créature titanesque, Kaminodoa. Estimant cela comme un récit palpitant, il relate dans son journal les événements se déroulant sous ses yeux.

Desnuls

Alors que Shimy utilise sa magie élémentaire, Artémus jubile en réalisant qu'il tient là une histoire parfaite. Une explosion conclut le combat entre Halcyon et Razzia/Amy, et Artémus est projeté par le souffle de celle-ci. Puis, il découvre qu' Ikaël et Danaël sont en train de se battre et voit alors Danaël tuer son frère. Après cela, il assiste à la mort de Shimy, et se dit que s'il raconte une telle histoire, personne ne voudra la lire. Lorsque Danaël se relève, Artémus est surpris, pensant ce dernier mort aussi. Il assiste au désespoir de celui-ci Danaël suite à la mort de Jadina et à la transformation de celle-ci en arbre. Lors de cette transformation, il est transporté avec Danaël (par la pousse des branches) dans le Monde des Dieux.

Artémusépéedor

Il assiste à la défaite de Danaël face à Astérion, et se demande ce que Danaël espérait à lutter contre des demi-dieux. Cependant, il voit l’épée d'or de Danaël à coté de lui, et, pris d'un élan d'inconscience, se joint au combat pour rendre l'arme à son propriétaire, mais en l'envoyant, il tue Kalandre par accident (d’où la vision de cette dernière).

Artémusexplosion

Juste après la mort de Kalandre, Astérion hurle de rage et de douleur, et Danaël en profite pour récupérer son épée d'or et tuer le demi-dieu. Ce faisant, il détruit aussi l'épée divine, et les pierres avec. Cela provoque une explosion puissante, mais juste avant d'être tué par celle-ci, Danaël a une dernière faveur à demander à l'écrivain : que celui-ci raconte comment les Légendaires ont vécu, des paroles qui resteront gravées en Artémus à tout jamais.

Fragmentfront

Lors de l'explosion, un éclat de pierre divine lui heurte le front, et se loge dedans, ce qui lui laissera par la suite une cicatrice en forme de croix. De plus, comme il tenait son journal face à lui, comme pour se protéger de l'explosion, des fragments de pierre s'y sont aussi fiché. Il traverse le portail dans l'autre sens, et se retrouve à nouveau sur Alysia, où il perd connaissance.

Prochainlivre

Quelques minutes plus tard, il se réveille, entouré par les survivants du convoi. Il leur demande ce qu'il s'est passé, ils lui tendent une pomme, et lui expliquent qu'un arbre est sorti de nulle part et a recouvert de végétation toute la région. Lorsqu'ils lui demandent ce qu'il s'est passé là-bas, il tombe à genoux, en pleurs, et leur répond : "Si vous voulez le savoir...Il faudra acheter mon prochain livre".

Cycle World Without Modifier

Avant le tome 18 Modifier

Réécrirelemonde1

Grâce à son journal, Artémus réécrit le monde : il démarre en quelque sorte une réalité alternative, où les Légendaires ne sont que des personnages de fiction, Artémus étant lui-même le Légendaire : c'est le sortilège World Without. C'est en écrivant dans le journal, fiché de pierres divines, qu'il a pu modifier la réalité selon ses souhaits, le pouvoir des pierres rendant réel tout ce qui est écrit dessus. Le début de ce sortilège a eu lieu deux ans après les terribles événements survenus à Casthell.

Dans cette réalité, Artémus a vaincu Darkhell, envoyant celui-ci dans la prison Barek pour purger ses crimes. Un jour, Artémus est embauché par le juge Razzia, qui, dans cette réalité alternative, est le frère de Kinder (le roi d'Orchidia), pour retrouver Amy, qui est désormais sa fille, après que celle-ci se soit échappée du royaume. Le Légendaire empoche l'argent du juge, et finit par retrouver Amy. Celle-ci est devenue une vagabonde (après une période d'apprentissage chez les Marakas, où elle y a gagné son majakaï), et Artémus est venu la sauver de cette vie. Au lieu de la ramener à Razzia, il la gardera comme disciple, et un véritable respect se développera entre eux. Cependant, le Légendaire se gardera bien de lui révéler la vérité sur la manière dont il a trouvé cette dernière.

Artemusamy

Aux côtés d'Amy, Artémus vaincra Skroa, mais aussi Anathos. Enfin, Artémus ne les a pas vraiment combattu, mais en créant cette réalité alternative, il a aussi créé de faux souvenirs, et toute période datant chronologiquement d'avant l'instauration de la nouvelle réalité ne sont que des souvenirs, y compris la rencontre avec Amy et les victoires du Légendaire. En revanche, les événements qui suivent ont bel et bien lieu, même si cette réalité a été créée de toute pièces.

ArtémusvsAnathos

Fort de ses "victoires", Artémus écrit une saga littéraire, dans laquelle un groupe de héros fictif, les Légendaires, vit à la place du héros ses aventures. C'est à ce moment-là que le sortilège World Without est lancé à proprement parler, tous les événements antérieurs à cette date ayant eu lieu dans cette nouvelle réalité n'étant que des souvenirs créés de toutes pièces.

Tome 18 (3 ans plus tard) Modifier

À un certain moment, les Fabuleux, un groupe de brigands, s'emparent du coffre d'Artémus, qui contient notamment son journal et l'épée d'Anathos.
Pierre de jovenia
Artémus réalise une séance de dédicace pour son livre Les Légendaires, tome 1 : La pierre de Jovénia, dans la libraire Page & Plume. D'ailleurs, on lui demande pourquoi il a décidé d'inventer les Légendaires au lieu de se mettre lui-même dans l'histoire, ce à quoi il rétorque que tout auteur a ses secrets. Il quitte les lieux, en souhaitant au revoir à ses Légenfans.
Ricolès-0

Plus tard, Artémus demande son chemin à un agriculteur aux traits familiers, et pour le remercier des informations que celui-ci lui donne, il lui offre une bouteille de Ricolès. Celui-ci est surpris, cette boisson est hors de prix, il n'a fait que donner des renseignements. Artémus insiste, celui-ci doit la prendre, il la mérite. Juste après, Amy fait remarquer que cela ne lui ressemble pas de faire preuve d'une telle gentillesse, mais le Légendaire rétorque qu'en chaque personne se cache un héros.

Tome 19 Modifier

Artémus sauve

Artémus et Amy sont à Tékinbolos, la ville indiquée plus tôt par l'agriculteur. Le lendemain, un convoi orchidien transportant un animal sauvage, le mygaloup des montagnes, traverse la ville. Cependant, l'animal s'échappe, semant la panique. Shimy, présente, se fait attaquer mais elle est sauvée au dernier moment par son mari Danaël. Amy arrive et pare une attaque de l'animal, tandis qu'Artémus arrive, mais il n'arrive pas à dégainer son épée, qui est coincée dans son fourreau. Danaël n'hésite pas un seul instant, et s'empare de l'épée du Légendaire et tue, un peu par hasard, le mygaloup. Artémus reconnaît en Danaël et Shimy les Légendaires qu'ils étaient avant le sortilège World Without.

Enroute

Il leur donne rendez-vous dans l'auberge Chez Lannister et leur explique la situation : les Fabuleux ont volé son coffre, donc l'épée d'Anathos. Il réclame l'aide de Danaël et Shimy, mais celle-ci refuse car ce n'est pas leur domaine. Artémus réplique alors qu'ils n'auront pas le choix : le zoo d'Orchidia portera probablement plainte pour la perte du mygaloup, et ils ne pourront pas s'en sortir sans ses avocats. Ceux-ci, forcés d'accepter, se retrouvent dans le magasin Myth Cloth pour s'acheter des tenues d'aventurier. Ils partent sur les traces des Fabuleux.

Artémusurpris

Une nuit, lors d'un repas autour du feu, Danaël inspecte le sabre d'Artémus, et prononce les mots "Légendaires... Unis un jour". Artémus a entendu : il a compris que Danaël a des bribes de souvenirs de la période pré-World Without. Amy interrompt la scène en annonçant avoir retrouvé la piste des Fabuleux. Lorsque Danaël propose d'aller à la cité d'Orchidia (ils en sont proches), Amy réagit violemment, et Artémus explique à Shimy que c'est à cause de son passé : elle a grandi à Orchidia, mais elle a fuit, et après avoir mené une vie de délinquance, Artémus l'a retrouvée.

Tomberpiege

Une nuit, ils arrivent enfin à l'endroit où les Fabuleux sont cachés. Artémus repère rapidement son coffre, et, sans réfléchir, fonce dessus : il tombe dans le piège. Ce n'était qu'une illusion, et il se retrouve au fond d'une fosse qui était camouflée par le sort. Il s'évanouit lors de sa chute. Le combat a lieu entre Amy, Danaël, Shimy et Shaki, Michi-Gan et Toopie. Les Fabuleux perdent, et Artémus se réveille. Amy le sort de la fosse, il prétend avoir fait diversion. Lorsqu'il demande où est passé son coffre, sa disciple lui répond que le chef des Fabuleux s'est enfuit avec. Ils lèvent les yeux, une étoile filante, couleur émeraude, file à travers les cieux.

Tome 20 Modifier

Fuite

Juste après la bataille contre les Fabuleux, Amy retrouve Shimy et Danaël, qui ont été pris à part par deux elfes élémentaires. Elle les distrait, tandis qu'Artémus fonce au triple galop pour récupérer ses deux compagnons de route. En chemin, le Légendaire leur dit qu'il pense ces Elfes sur la piste de l'épée d'Anathos aussi. S'excusant auprès d'Amy, il annonce qu'il faudra aller à Orchidia pour se réfugier.

Shunday-0

Ils sont accueillis dans le palais royal - Artémus s'insurge face à l'absence de ses livres dans le château - et attendent. Ils sont vite accueillis par la princesse Shun-Day, fan d'Artémus, qui saute sur le Légendaire. La reine Invidia arrive, accompagnée du professeur Vangelis, et reprend sa nièce. Invidia propose à Artémus d'assister à la cérémonie du Bâton-Aigle de Shun-Day. Lorsque cette dernière demande où est passé sa cousine Amy, il lui annonce qu'elle a du s'absenter.

Amyfurieuse

Le soir venu, Amy rentre dans ses appartements, furieuse, sans adresser un mot à Artémus. Plus tard dans la nuit, une alerte est donnée : la prêtresse Ténébris, qui était en visite dans la cité pour la cérémonie du Bâton-Aigle, a été enlevée. Alors que Danaël, Shimy et Byskaros (le compagnon de Ténébris) mènent l'enquête, Vangelis les met aux arrêts : rien ne doit perturber la cérémonie. Artémus, qui surgit dans la pièce, se fait aussi enfermer. Il essaie de rassurer ses camarades de cellule en disant qu'Amy viendra les libérer, même s'il a des doutes, étant donné qu'elle ne lui a pas adressé un mot la veille.

A la surprise d'Artémus, Shimy se révèle être doté de pouvoirs élémentaires (il comprend donc qu'une partie de son ancienne elle-même a du refaire surface, même si elle n'a pas retrouvé la mémoire), leur permettant de s'échapper. Le tunnel créé par Shimy les mène dans les bas-fonds d'Orchidia. Près d'eux, une explosion de jade retentit, et Amy arrive, propulsée par cette dernière, blessée. Artémus se précipite vers elle, mais la pirate Jadina (à l'origine de l'explosion) arrive, avec dans ses mains le Bâton-Aigle. Artémus la reconnaît et faillit l'appeler princesse Jadina mais il se rattrape au dernier moment.
Jugerazzia
Le Légendaire prend Amy dans ses bras et tente de fuir, mais Jadina lui lance un éclair de Jade : ils sont protégés de l'impact par le juge Razzia, père d'Amy. Il lui annonce qu'il n'a agit que pour protéger sa fille, il n'en a rien à faire de ce qui pourrait arriver au Légendaire. Shimy tente d'attaquer Jadina avec ses pouvoirs élémentaires, mais cela ne marche pas : elle s'évanouit, alors que la pirate a pu se protéger. Juste après, cette dernière lance une explosion de jade, et toutes les personnes présentes dans la zone s'évanouissent.
Artémuscarapax

Plus tard, lorsqu'Artémus se réveille, la situation a bien changé : Shimy a été enlevée par les deux Elfes élémentaires et conduite à Astria, le professeur Vangelis est mort mystérieusement, et Shun-Day s'est enfermée. Invidia consent à aider Artémus dans sa nouvelle quête : retrouver Shimy. Pour cela, elle ordonne au juge Razzia de se joindre au groupe, pour jouer les diplomates. La prêtresse Ténébris se joint au groupe (Byskaros aussi). Chevauchant des Carapax, ils s'envolent et quittent Orchidia.

Tome 21 Modifier

Une fois dans le Monde Elfique, le groupe rencontre le roi Kash-Kash. Il leur explique que Shimy ne peut pas leur être rendue, car elle a un rôle à jouer, grâce à ses pouvoirs élémentaires, pour refermer le Néant, une fracture de la réalité qui menace de détruire le monde. Plus tard, ils se reposent à l'hôtel. Le matin, Artémus accourt vers Razzia, Ténébris et Byskaros pour leur annoncer que Danaël et Amy se sont enfuis durant la nuit, et ont drogué leurs carapax pour qu'ils ne puissent plus les suivre. Ils comptent récupérer Shimy qui, selon Danaël, court un grand danger.

Artémus, Razzia, Ténébris et Byskaros se retrouvent obligés de chevaucher des chamouadors, au milieu de la forêt elfique. Ils ne se rendent pas compte qu'ils sont suivis. Le Légendaire et le juge se prennent le bec à cause d'Amy, lorsqu'un tremblement de terre a lieu ; le Néant commence à détruire Astria.

Evanouissement

Ils n'y assistent pas, mais une terrible bataille dans les cieux a lieu, et se finit par la fermeture du Néant. Cet événement provoque l'évanouissement d'Artémus. Quelques instants plus tard, la personne qui les suivait depuis un moment se manifeste, vérifiant qu'Artémus n'est pas mort. Un portail s'ouvre, et deux personnes en ressortent.

Artemuscoma

Tome 22 Modifier

Artémus et ses compagnons sont emmenés dans la cité des Éveillés. Là, il est installé dans une "cuve", où il est toujours dans le coma. Cependant, son état reste stable. Pendant ce temps, dans la cité, Razzia, Byskaros et Ténébris apprennent que le monde est sujet au sortilège World Without. Cependant, les Éveillés ignorent totalement que c'est Artémus qui en est la cause.
Artemusreveil

Plus tard, la cité est attaquée, et celle-ci est menacée de destruction à cause du miroir de vérité qui s'étend sans s'arrêter. Tout le monde est évacué, tandis que le Mage Écarlate Élysio arrive à stopper le cristal. Gryf repose au sol la "cuve" d'Artémus, d'où il en sort, réveillé. Là, il demande s'il a loupé quelque chose, ignorant encore que tout le monde en a après lui.

Tome 23 Modifier

Alors qu'il est entouré des Légendaires au complet, il refuse d'annuler le sortilège World Without.

Notes Modifier

  • Artémus est l'un des seuls personnages de la série à être gaucher, avec Jadina et Shun-Day.
  • S'il a été suggéré que la cape héritée de Rokamadoor soit liée avec le don d'Artémus de voir la mort, cela semble improbable : en effet, aucun de ses ancêtres n'a manifesté de tel pouvoir, alors que la cape était bien en leur possession.
  • Il est le seul responsable du sortilège World Without pour avoir modifié la réalité avec son journal les pierres divines, s'appropriant ainsi les exploits des Légendaires non sans les avoir ressuscité pour que la plupart deviennent de simples personnages ordinaires dénués de tous souvenirs de leurs vies antérieures.
  • En modifiant l'histoire du monde, il est également responsable de la disparition d'anciens compagnons de valeurs des Légendaires dans la vie réelle avant World Without comme Élysio qui est mort une nouvelle fois en tentant d'inverser la malédiction, Michi-Gan, la reine Adeyrid, le professeur Vangelis qu'il a ramené à la vie pour en faire un antagoniste, le roi Kinder, Asgaroth qui est mort en protégeant Shun-Day et Shaki.
  • Selon l'auteur, il aura un rôle primordial dans le dernier tome de la série.
  • Patrick Sobral précise lors d'une interview à la Japan Expo qu'il n'est pas sûr de faire manifester de nouveau son pouvoir dans les tomes à venir. Plus tard, il confirme ses dires lorsqu'il annonce qu'Artémus, en créant le sortilège World Without, a aussi fait en sorte que sa "malédiction" ne soit plus effective.
  • De par son rôle d'écrivain ayant écrit Les Légendaires, Artémus est souvent comparé à Patrick Sobral. Cependant, celui-ci explique qu'il n'a pas de véritable point commun avec son personnage, en dehors de leur profession.
  • L'enfance d'Artémus, racontée par Sobral dans la news du 27 mai 2020 n'est pas racontée dans le tome 23 comme prévu initialement. Cependant, il ne dit pas avoir "annulé" son passé, il ne l'a simplement pas raconté.

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .