FANDOM


Dans le monde des Légendaires, il existe de nombreuses races. Voici donc la liste des races connues.

Alysiens Modifier

"Alysiens" est un terme général décrivant tous les habitants d'Alysia .

Chiridirelles Modifier

Amy10

Amylada

DescriptionModifier

Les Chiridirelles sont une race de démons de grande taille, constitués de roches organiques. Elles possèdent quatre yeux: les deux yeux "classiques", et deux autres grands yeux jaunes et verticaux: un sur le front et un autre sur le ventre. Ils ont une "couronne" sur la tête. Elles sont capable de modifier leur bras ou le reste de leur corps pour former des outils ou des armes pour tuer. Elles maîtrisent un peu la magie, mais sont surtout très résistantes à celle-ci, et aux explosions. Leurs transformations n'ont pas réellement de limites, excepté dans la couleur et la taille. On ignore si il existe des mâles de cette espèce, cas dans lequel elles seraient contraintes à créer des enfants par magie. Elles ont un chef.

Les Chiridirelles sont en mesure de "perdre" l'un de leurs grands yeux pour le fixer sur un être vivant. Ainsi, les démones peuvent voir à travers l’œil même à des milliers de kilomètres de distance. Cet œil développe de la roche organique sur l'hôte et peut lui servir de bras, de jambe, le recouvrir en entier si nécessaire, etc... L’œil parle avec la voix de la Chiridirelle à qui il appartient. Contrôler cet œil à distance est fatigant, et parfois la Chiridirelle doit "couper le contact" avec l’œil et le laisser endormi. Tout comme les Chiridirelles, cet œil possède des capacités de transformation, avec pour seule limite la taille.

HistoireModifier

Autrefois, les Chirdirelles vivaient dans une île, appartenant à un archipel. Elles vivaient en paix avec leurs voisins, les Galinas et les Chiridans. Un jour, une guerre éclata entre les Chirdirelles et les Galinas. Ce deux peuples, en paix jusque là, se disputaient le contrôle de l'archipel. Les Chiridans, victimes collatérales de la guerre, furent sauvés de justesse par le Dieu Misery. Les Chiridirelles et les Galinas ont failli disparaître eux aussi, les deux seuls survivants étant Amylada et Skroa.

  • Liste des Chiridirelles connues : Amylada
  • Liste des Chiridirelles connues dans World Without : aucune

Dragonites Modifier

Les Dragonites

DescriptionModifier

Les Dragonites sont un peuple de démons reptiliens humanoïdes. Ils parlent leur propre langue, incompréhensible aux Humains. Ils ont un bec reptilien, des arcades sourcilières épaisses, un torse épais, et de petites ailes atrophiées dans le dos, incapable de servir pour voler. Les Dragonites uilisent comme monture volante des carbonions, sortes de dragons qui possèdent un feu dévastateur.

HistoireModifier

Les Dragonites ont été créés par maginétique par le Sorcier Noir Darkhell . Ils lui ont servi d'armée. Ainsi, ils ont grandement contribué à son règne de terreur sur Alysia.

Galinas Modifier

Ob f7b83b skroa

DescriptionModifier

Les Galinas sont un peuple de démons hommes-oiseaux. Ce sont de très grands mages, scientifiques et historiens. Ils possèdent des connaissances incroyables. Ils ont l'apparence de grand oiseaux, possèdant une cape de plume, un bec crochu, et une apparence humanoïde. Ils ont la capacité d'utiliser leurs plumes pour créer des golems de pierre contrôlés par le Galina qui les a créés. Ils ne sont pas vivants, seulement contrôlés par magie. Les Galinas peuvent également se séparer d'une partie de leur corps (patte) pour créer de véritables êtres vivants. On ignore si il existe des femelles chez les Galinas, s'il n'y en a pas, les mâles créent des héritiers magiquement.

HistoireModifier

Les Galinas vivaient en paix, sur une île dans un archipel, avec les habitants des îles voisines, les Chiridans et les Chiridirelles. Un jour, une guerre éclata entre les Galinas et les Chiridirelles. Les Chiridans ont failli disparaître, victimes collatérales des affrontements, mais le Dieu Misery les sauva. De leur côté, les deux peuples en guerre ont failli disparaître tous les deux, mais seul Skroa et Amylada survécurent.

Des siècles plus tard, Skroa est mort, mettant fin à la race des Galinas.

  • Liste des Galinas connus : Skroa

Humains Modifier

De nombreuses civilisations humaines sont connues, nous allons donc en faire une liste. 

Chiridans Modifier

Les chiridans

Les Chiridans Kirkiri, Asthrid et Lheïra

  Bien qu'ils n'en aient plus l'air, les Chiridans étaient humains à l'origine. Ils vivaient dans un archipel. Leur civilisation était l'une des plus florissantes de l'Ancienne Époque, celle où les Dieux étaient encore présents sur Alysia et le Monde Elfique. Leur civilisation a des points communs (autant dans l'architecture que dans la culture) avec la civilisation antique gréco-romaine. Ils étaient voisins avec les habitants des îles proches, les Chiridirelles et les Galinas.

Un jour, une guerre éclata entre les Chiridirelles et les Galinas pour le contrôle de l'archipel. Il y eut énormément de morts, les deux races se décimèrent mutuellement. Victimes collatérales de cette guerre, les Chiridans ont failli disparaître, piétinés telle une colonie de fourmis sans importance. Ils échappèrent à l'extinction grâce au Dieu Misery, le dernier des siens encore présent sur Alysia, qui les sauva in-extremis. Il sauva leurs âmes auxquelles il offrit l'immortalité sous forme d'esprits enfermés dans des sortes de couronnes. Les Chiridans avaient perdus leur humanité, et étaient désormais devenus des joyaux qui s’emparaient du corps d'un hôte. Ironiquement, le Dieu de la Miséricorde n'a pas sauvé les Chiridans par simple miséricorde. En réalité, il avait pour mission d'enfermer le Dieu Éternity, fils d'Anathos. Ce dernier ne méritant pas d'être enfermé pour l'éternité, Misery conçut une Clé Divine pour le délivrer. Il l'avait séparée en quatre parties, pour plus de sûreté. Le premier morceau a été remis aux Jaguarians, le second à des moines humains, et le troisième aux Ouistitas. Misery envoya dans les airs une des îles de l'archipel, et les Chiridans s'y installèrent. Ils avaient en leur possession le dernier des quatre morceaux de la Clé Divine, ainsi que la prison d’Éternity sur laquelle ils devaient veiller. Sur cette île, il n'y avait que quelques habitants d'une tribu séparée du monde, et quelques lémuriens, au milieu d'une jungle. Les Chiridans s'emparèrent des lémuriens en premier, puis celui des humains, plus confortables. Cette île volait dans l'atmosphère d'Alysia, avec pour source d'énergie un volcan constamment en activité. Ils défrichèrent la jungle, et construisirent des habitations, des temples, etc... Dans le même style d'architecture qui était le leur avant leur destruction par la guerre (c'est-à-dire dans un style gréco-romain). Ils choisirent un Maître, Kirikiri. Dans les airs, accéder à la prison du fils d'Anathos n'était pas facile. Ils décidèrent donc que si l'un des trois possesseurs de la clé (moines humains, Jaguarians et Ouistitas) atteindrait la cité volante, il pourrait servir de réincarnation au Dieu maléfique. Derrière la prison d’Éternity (qui est désormais dans un temple), il y a un miroir avec lequel les Chiridans peuvent observer les déplacements de la Clé Divine sur Alysia.

Les corps des Chiridans n'étant pas immortel, contrairement à leur âme, ils établirent un système de collecte de corps, exercé par Apérhos. Celui-ci, avec un marteau paralysant, et une plateforme volante, devrait collecter des corps à travers Alysia, et s'en servir en cas de rechange si le corps possédé par l'un des Chiridans venait à mourir. Des siècles durant, ils patientèrent en attendant celui qui viendrai les délivrer de leur mission, afin de délivrer le Dieu maléfique, et que leurs âmes puissent enfin reposer en paix.

Il s'avérait que Sheibah, prêtresse des Jaguarians, avait pour but de réunir les différents morceaux de Clé à travers Alysia. Quand elle en eut récupéré trois, les Chiridans la capturèrent (elle ainsi que les différentes personnes présentes à ce moment là, comme les Légendaires, Shun-Day, Razorcat et Kelma-Thu). Invités forcés chez les Chiridans, tout ce petit groupe fut divisé en plusieurs catégories. Les Chiridans emprisonnèrent Jadina et Amy, trop dangereuses. Shimy et Ténébris servirent de corps à Lheïra et Asthrid, gardes du corps de Kirikiri. Gryf, Sheibah, Kelma-Thu, Razorcat et Shun-Day devinrent des invités de marque (en dehors de Shun-Day, qui est considérée comme une simple fille de Galina). Le jour où Kirikiri emmena les "invités" délivrer Éternity, il avait fait en sorte de poser sur le Kasteye de Gryf un sortilège pour le contrôler à distance, et aussi comploter avec Apérhos, Lheïra et Asthrid pour que le prince Jaguarian devint la future réincarnation du Dieu. Ce fut le cas. Kirikiri prit contrôle du Dieu, contre la volonté de celui-ci, et se dévoila : il ne voulait pas honorer la mission confiée par Misery, mais plutôt utiliser le Dieu Prisonnier pour devenir le Maître d'Alysia. Ce sortilège permet aussi de contrôler les Chiridans. Plus tard, lorsque Éternity se réincarna en Sheibah et Razorcat, il aspira les âmes de tous les Chiridans pour augmenter sa force et modifier son apparence. Tous les Chiridans moururent ainsi, délivrant leurs hôtes par la même occasion.

  • Liste des Chiridans connus dans World Without : aucun

Comanshawas Modifier

36035207

Les Comanshawas forment une tribu qui ressemble beaucoup aux peuples amérindiens. Tout comme eux, ils vivent dans des tentes pointues, des tipis. Ils ont la peau bronzée. Ils ont un chaman qui connaît les propriétés de diverses plantes et herbes dans le but de guérir. Ils vivent essentiellement de la chasse.

Jusqu'à récemment (quelques années avant l'Accident Jovénia), les Comanshawas vivaient en paix, isolés du reste du monde. Un jour vint un sorcier à la peau blanche. Il se présentât comme étant un sorcier blanc en pèlerinage. Peuple pacifique, les Comanshawas l'accueillirent les bras ouvert. Ce fut une erreur. En réalité, ce sorcier n'était autre que Darkhell, le Sorcier Noir, qui était venu pour les herbes magiques du chaman. Il massacra les Comanshawas, et s'empara des herbes. L'un d'eux, Shaki, n'était pas présent sur place, étant à la chasse. Lorsqu'il revint, il vit le village et les siens massacrés. Vengeur, il trouva Darkhell et lui asséna un coup à la joue gauche, laissant une cicatrice au Sorcier Noir. Darkhell assoma Shaki et s'en alla.

Shaki est le dernier des siens.

  • Liste des Comanshawas connus : Shaki
  • Liste des Comanshawas connus dans World Without : aucun

Dorayliens Modifier

Halan Legendaires 01 img princ

Halan est un Doryalien

Les Dorayliens sont les habitants de Sabledoray, une contrée désertique. Ils ont la peau beige (très légèrement bronzée). Ils sont gouvernés par un roi (actuellement Halan). Leur culture, leurs habits et leur architecture rappellent le peuple Perse. Pour parcourir de longues distances, les Dorayliens utilisent des dirigeables, mais ils possèdent aussi des bateaux et des volanthyls (pour les courtes distances sur l'eau). Les soldats doraylliens sont voilés, et manient la lance.

Sabledoray a des alliances avec Orchidia, Larbos et Karakis.

  • Liste des Dorayliens connus dans World Without : aucun

Larbosiens Modifier

Imagedanaelepeedor1

Danaël est originaire de Larbos

Ce sont les habitants de Larbos, un royaume situé dans des contrées au climat tempéré. Ils ont la peau claire (type caucasien). Ils sont gouverné par un roi (actuellement Larbosa). Leur culture, leurs habits et leur architecture rappellent l'Europe médiévale. Ils possèdent dans leur château une salle des trésors, dans laquelle est stockée le célèbre Alystory, ou bien alors la Joconde. Ils privilégient le transport par animaux, comme les culbutars ou les girawas.

Ils ont un ordre de chevalerie, nommé les Faucons d'Argent. Ce sont les chevaliers de Larbos, au service du roi. Ils sont régulièrement envoyés pour des missions d'escorte.

Larbos a des alliances avec Sabledoray.

Orchidiens Modifier

Jadina

Jadina est une Orchidienne

Les habitants d'Orchidia, les Orchidiens, sont probablement l'une des civilisation les plus avancée (technologiquement) d'Alysia. Ils possèdent une architecture compliquée, et savent utiliser le Jade de Gaméragashé. Ils en font leur économie, et prospèrent grâce à cela. Leurs soldats utilisent des sceptres magiques. L'industrie d'Orchidia repose sur ses fameuses mines, exploitant le Jade de Gaméragashé. Les usines se situent autour de la ville.

Ils sont gouvernés par une reine (actuellement Adeyrid), son mari ayant peu de pouvoir politique en comparaison. C'est ce que l'on appelle les Reines-Magiciennes. Pour prouver leur légitimité au trône, elles doivent passer à seize ans l'épreuve du Bâton-Aigle de Jadylina. Cette épreuve consiste à récupérer le sceptre dans les mains d'un statue de Jadylina, la première et la plus grande de toutes les reines orchidiennes. Si les sceptre les repousse, elles sont indignes de monter sur le trône en tant que régente, si elles récupèrent le Bâton-Aigle, elles gouverneront. Les filles d'une Reine-Magicienne passent cette épreuve dans l'ordre de succession : si l'aînée triomphe de l'épreuve, elle hérite du trône. Si elle échoue, c'est les sœurs cadettes qui doivent passer l'épreuve. Si jamais elles échouent elles aussi, ce sont les prochaines héritières du trône qui passeront l'épreuve jusqu'à que l'une d'entre elle y parvient. Il est possible de gagner le Bâton-Aigle hors de l'épreuve, si la prétendante fait preuve d'un héroïsme exceptionnel (c'est le cas de Jadina).

Orchidia a des alliances avec Larbos et Sabledoray.

Fidèles de Misery Modifier

Moines

Ces moines vivent dans un monastère isolé du monde. Leur Dieu est Misery. Celui-ci a remis a leur ancêtre un morceau de sa Clé Divine, l'un des quatre morceaux nécessaires pour ouvrir la prison du Dieu Éternity. En plus de ce don sur lequel ils doivent veiller, Misery leur a offret un de ses biens, la Larme du Dieu Misery. Les moines, dirigés par un chef religieux, gardent le morceau de clé dans une statue de pierre à l'effigie de Misery. La Larme est accrochée au mains de la statue. La statue est dans une salle au sommet de leur temple. Les autres peuples qui ont reçu cette clé sont les Jaguarians, les Chiridans et les Ouistitas. Ce sont les Chiridans qui gardent la prison d’Éternity. Les moines vivent de leur propres cultures et de l'élevage de bétail, comme les jajars.

Un jour, la prêtresse jaguarianne Sheibah se mit à la recherche des quatre morceaux de la Clé Divine, guidée par Skroa, et accompagnée par son fils Razorcat. Sur les indications du Galina, ils arrivent au monastère où Razorcat massacre les moines. Au sommet du temple, au niveau de la statue de Misery, le chef des moines et quelques moines tentent de parlementer avec Sheibah pour éviter plus de massacres. Il lui propose de partir en échange de la Larme. Celle-ci refuse, voulant le fragment de Clé. Les moines décident d'attaquer, mais se font massacrer par Razorcat. La statue de Misery est brisée et le morceau de la Clé dérobé. La Larme est laissée à sa place. Les seuls survivants de l'agression sont les jajars.

Rymariens Modifier

Razzia (01)

Razzia est originaire de Rymar

Ce sont les habitants de Rymar. Ils sont connus pour leur production de saucisses et de tabac. Leur économie repose sur les échanges maritimes. Matasa est une ville portuaire de Rymar.

HyénitesModifier

Hyénites

Les Hyénites ayant attaqué Kelfolie

DescriptionModifier

Les Hyénites forment un peuple de femmes-guerrières, à l'allure humanoïde. Elles sont dotées de plusieurs cornes et une partie de leur peau est recouverte de carapace. Les Hyénites accueillent parmi elles de nombreuses humaines.

HistoireModifier

Les Hyénites parcouraient les terres d'Alysia, pillant tout ce qu'elles pouvaient. Plus de sept siècles avant l'Accident Jovénia, elles ont été vaincues par la princesse Galatée alors qu'elles s'attaquaient à son royaume, Kelfolie.

Jaguarians Modifier

Gryf

Gryfenfer

DescriptionModifier

Les Jaguarians sont un peuple d'hommes-félins capables de parler l'Alysien commun. Ils ont la peau recouverte de fourrure (rousse, blonde grise, noire, blanche) et possèdent des canines pointues, des griffes extrêmement tranchantes et une queue féline. Ils ont la réputation d'être des combattants exceptionnels. Les Jaguarians sont gouvernés par un roi (actuellement, Kel-Cha). Ils ont aussi des religieux (anciennement, la prêtresse Sheibah). Ils ont un style d'architecture qui rappelle vaguement les Aztèques, les Incas et les Mayas. Les griffes des Jaguarians peuvent entamer la pierre. Leur réputation de guerriers et leur rareté leur vaut d’être considérés comme des Monslaves exceptionnels (sur le marché noir, ils valent environ 100 000 kishus).

Les Jaguarians possèdent dans leurs gènes une maladie, le Chakouina. Elle se déclenche lorsque qu'un Jaguarian se trouve à proximité d'un autre. Ses yeux deviennent alors rouges vifs, et sa force est décuplée. Son esprit de raisonnement ne fonctionne plus, il est incontrôlable et attaque tout ce qui bouge. Il tuerait même sa famille. Cependant, certains Jaguarians sont naturellement immunisés contre cette maladie. L'un de ces immunisé a réussi à créer un joyaux, le Kasteye (jeu de mot avec "cat's eye" (œil de chat en Anglais)), annulant les effets du Chakouina. Enfant, un Kasteye est passé autour du cou à la naissance de celui-ci, et une fois arrivé à l'âge adulte, le talisman est greffé au front. Le Katseye est lié à la spiritualité du porteur. Enfant, si on lui retire violemment son collier, l'enfant jaguarian risque de subir des troubles psychiques, telle une amnésie. Adulte, si on arrache le Kasteye greffé, le porteur gardera une cicatrice et risque d'être atteint par une forme de Chakouina incurable si un autre Kasteye n'est pas greffé à temps.

  • Liste des Jaguarians connus dans World Without : Samaël

Ombres du Chaos Modifier

OmbreDuChaosAttaque

Des soldats Dorayliens transformés en Ombre du Chaos

Les Ombres du Chaos ne sont pas réellement une race à proprement parler, car elles peuvent être créées à partir d’êtres vivants. Elles sont considérées par beaucoup comme des rumeurs. Les Ombres du Chaos ne sont pas sensibles aux coups des armes physiques, seules les armes magiques peuvent leur faire du dégât.

Elles sont créées lorsqu'un Darkhellion jette l'un de ses dards sur quelqu'un. Cette personne se transforme peu à peu, son corps devenant peu à peu noir. Des hémorragies surviennent. Ces personnes ressentent l'impression de brûler de l'intérieur et pensent qu'elles vont mourir, et demandent de l'aide. Au bout de quelques instants, le corps est normal, mais constitué de liquide noir et rouge. Leurs yeux sont rouges lumineux, leur torse est recouvert d'une espèce de métal et leurs cheveux prennent une teinte grise. La sensation que les victimes transformées éprouvent est grisante, et elle sentent le mal absolu couler en elles. Elles peuvent attaquer leurs proches.

Plus la victime reste une ombre durant longtemps, plus elle perd son apparence humaine. Au bout de quelques semaines, elles peuvent se liquéfier et former des flaques, et perdent leur capacité à parler.

  • Liste des Ombres du Chaos connues : Saryn, les soldats doraylliens.
  • Liste des Ombres du Chaos connues dans World Without : aucune

Orcs Modifier

Les Orcs sont une race humanoïde vivant dans la région de Shamalau. Ils ont la réputation d'être de très bons forgerons et travaillent le métal doré. Les équipements forgés dans cette matière, par des forgerons orcs, ont la réputation d'être pratiquement incassables.

Les Orcs ne sont qu'évoqués dans la série, on ne les voit jamais. On peut donc supposer (si on se base sur les Orcs que l'on peut voir dans les films ou les jeux vidéos) qu'ils ont une apparence sauvage, et qu'ils sont asexués.

Ouistitas Modifier

Ouistitas

Nadcoko, Kokakola et un soldat Ouistitas

DescriptionModifier

Les Ouistitas sont un peuple d'Hommes-Singes qui vivent dans la jungle d'Imagiki, dans un village. Ils ont la peau couverte de fourrure, un museau semblable à celui d'un chat ou d'un chien, de longues oreilles et une queue. Leur fourrure est souvent brune et claire.

Les Ouistitas vivent en hiérarchie, et sont gouvernés par un roi. Les lois de droits par le sang existent, c'est-à-dire que les Ouistitas sont rois (ou reines) de père/mère en fils/fille. Les Ouistitas ont des troupes de soldats qui essaient de protéger leur peuple contre d'éventuelles agressions humaines. Les Ouistitas, tout comme les Jaguarians, sont méprisés par les Humains. Ils ont des chamans qui utilisent la nature pour soigner.

HistoireModifier

Les Ouistitas ont par le passé reçu une mission, confiée par le Dieu Misery. Il leur a donné un des morceaux de la Clé Divine de la prison d'Éternity. Ce morceau a été placé dans leur sceptre royal, transmis de génération en génération depuis la nuit des temps. Mais très récemment, le sceptre a été dérobé par la prêtresse jaguarianne Sheibah. Mais ils sont délivrés de leur mission car Éternity a été libéré.

  • Liste des Ouistitas connus dans World Without : aucun

Singes Modifier

Singes

Les Singes sont une race de primates couverts de fourrure et proches (physiquement et génétiquement) de la race humaine. Ils n'existent pas encore dans la série, et apparaîtront dans le futur (et encore, ils n'apparaissent que dans un gag). Ils savent parler, et vivent tels que les Humains vivent aujourd'hui. D'ailleurs, à leur époque, la race humaine semble être devenue une espèce animale, incapable de parler (en effet, lorsqu'ils voient débarquer Ceydeirom qui parle, ils l'enferment comme une bête de foire).

  • Liste des Singes connus : Orko

Trolls Modifier

Troll

Les Trolls vivent dans les régions inhospitalières et dangereuse du monde d'Alysia, où ils constituent à eux seuls des dangers supplémentaires. Ils sont grands, velus, costauds, et munis d'une corne sur le front, ainsi que d'oreilles pointues. Ils savent parler le langage des Alysiens, mais sont assez agressifs envers ces derniers. Ils ne sont pas affectés par l'Effet Jovénia. Les Trolls s'équipent d'armes telles que des fouets ou des épées forgées par les Orcs, voire des armes volées.

Vulturs Modifier

940

Les Vulturs, tout comme les Ombres du Chaos, ne forment pas une race à proprement parler. Tout comme les Ombres, ils sont créés à partir de victimes Humaines ou simili-humaines. A partir du cadavre de quelqu'un, ils sont créés, sous les ordres des Infernaux et d'Anathos. Anathos est d'ailleurs le créateur des Vulturs.

Zar-Ikos Modifier

5890

Ce sont des créatures vaguement humanoïdes ressemblant beaucoup à des plantes, créées par le sorcier noir Darkhell à partir des gènes d'une plante klafootienne et de ceux d'un sancta (animal alysien semblable à un grand reptile), grâce à une science qu'il a lui même développé, la maginétique. Ils vivent dans des cavernes dans la région de Klafooty. Ils possèdent tous une apparence identique.

Astriens Modifier

Elfes Modifier

5342

Shimy est une Elfe élémentaire

Description

Les elfes sont une race humanoïde, reconnaissables par leurs oreilles pointues. Physiquement très proches des humains, ils vivent dans une monarchie parlementaire, où le roi est élu par le peuple.

Parmi les Elfes, certains possèdent des pouvoirs dits "élémentaires". L'elfe élémentaire (Shimy) a pour mission de protéger son peuple. Il est choisi parmi les elfes capables de contrôler les éléments (terre, feu, eau et air). L'école où ce choix est effectué est l'Arbores elementa.

HistoireModifier

Durant des millénaires, les Elfes étaient en conflit avec le peuple des Piranhis. Cependant, cela a pris fin il y a peu de temps.

Elfes noirsModifier

(Solaris)

Solaris

Les Elfes noirs forment une ethnie au sein des Elfes, à la peau brune et aux cheveux blancs. Ils sont persécutés à travers le monde Elfique par les Elfes.

Piranhis Modifier

Rasga

Le général Rasga, chef des Piranhis

DescriptionModifier

Les Piranhis sont des êtres humanoïde à la peau bleue. Ils n'ont pas de bouche, des yeux noirs avec un iris blanc, le dessus du crâne jaune. Ils ont de très grandes oreilles. De petites nageaoires ornent leur épaules et leurs mains et pieds sont palmés.

HistoireModifier

Ils ont longuément vécu sur une île peu hospitalière. Autrefois alliés des elfes, ils ont connu une longue période de guerre contre ceux-ci, mais cette guerre s'est terminée grâce aux Légendaires, aux Fabuleux et à Elysio.

  • Liste des Piranhis connus : Rasga
  • Liste des Piranhis connus dans World Without : aucun

Races divines Modifier

Dieux Modifier

Misery

Le dieu Misery

Nommés "dieux" par les peuples qu'ils ont créés, ces êtres forment un peuple d'êtres cosmiques extrêmement puissants, se déplacant dans l'espace à bord de gigantesques vaisseaux spatiaux. Dotés de pouvoirs magiques extraordinaires, ils ont créé la vie sur deux mondes : Alysia et Astria (et peut-être même sur d'autres planètes, mais on n'est pas au courant). Ils sont des milliers, mais seuls neuf ont créé les Pierres Divines. Ils sont gouvernés par un roi, Akamandis (ce dernier n'est pas l'un des neuf).

Durant une période, ils régissaient de nombreux aspects de la vie de leurs habitants, mais un jour, ils ont quitté leurs mondes pour le leur, laissent les peuples qu'ils ont créé en autonomie.

  • Liste des dieux connus dans World Without : Anathos

Divinités (Créatures des dieux) Modifier

Alysiaetdeuxlunes

Trois des cinq créatures des dieux connues: le Kréa-Kaos, le Gardien et la Porteuse

Ce sont des êtres divins, créés par les dieux eux-même. Ils ont souvent un but spécifique : par exemple, le Gardien a pour tâche de veiller sur les Pierres Divines en attendant le retour des dieux. Par conséquent, ils ne forment pas une race à proprement parler, étant chacun dotés de traits et de caractéristiques très différentes.

  • Liste des divinités connues dans World Without : aucune

Hybrides Modifier

Les hybrides, sur Alysia et dans le Monde Elfique, ne forment pas une race à proprement dite. C'est une catégorie de personnes qui ont un père et une mère de deux races différentes. Voici les différents types d'hybrides vus durant la série :

Hybrides Galinas/ChiridirellesModifier

Shun-Day-0


Il n'y a qu'une seule représentante de ces hybrides, Shun-Day. Elle est le fruit d'une expérience de son créateur/père Skroa, avec la Chiridirelle Amylada. Skroa a créé Shun-Day à partir de son bras droit (qu'il a auto-sectionné) et des cellules du cœur d'Amylada.

Shun-Day possède, grâce à ses gènes Chiridirelles, la possibilité de prendre l'apparence de différents peuples d'Alysia.

  • Liste des hybrides Galinas/Chiridirelles connus : Shun-Day
  • Liste des hybrides Galinas/Chiridirelles connus dans World Without : aucun

Hybrides Elfes/HumainsModifier

Shakra

Shakra, une Marakas

Ce sont les enfants d'un(e) Elfe et d'un(e) Humain(e). Les seuls que l'on aperçoit dans la série ont la peau bronzée, et de petites oreilles pointues. Certaines de ces Mi-Elfes/Mi-Humaines sont formées dès l'enfance aux techniques de combat les plus meurtrières qui existent. Cela forme un ordre de gardes du corps au service de ceux qui les achètent, appelé les Marakas. Les fait que toutes les Marakas soient des hybrides d'Elfes et d'Humains doit être intéressant dans le fait que cette union donne naissance à des enfants qui combinent les capacités physiques humaines et elfiques,

  • Liste des hybrides Elfes/Humains dans World Without : Byskaros, Baraka, Bakara, El Diablo

Hybrides Elfes/DieuxModifier

Kalandre-finale1 (1)

Seuls deux représentants de ce mélange existent, et ce sont les frères et sœurs jumeaux Kalandre et Astérion, enfants du Dieu Akamandis et de la prêtresse de Karakis, Kamila, une Elfe.

Cette union donne aux enfants de longues oreilles d'Elfes, une peau bicolore (dans les tons bleu, blancs et gris), et des pouvoirs magiques assez puissants.

  • Liste des hybrides Elfes/Dieux dans World Without : aucun

Hybrides Humains/?Modifier

Samael-510x790

Ces hybrides sont issus de l'union d'un(e) Humain(e) et d'un membre d'un peuple constitué en partie de roche organique (comme les Chiridirelles), capable de l'utiliser telle une arme.

Ils possèdent une apparence assez humaine, bien qu'il soit en partie recouverts par de la roche organique. Ils ont la peau blanche et les cheveux gris/noirs.

Ils sont capable de survivre à de puissants venins comme celui de Dasyatis, bien que cela soit mortel, mais cela ne les laisse pas indifférents (dégâts mentaux).

  • Liste des hybrides Humains/? connus dans World Without : aucun

Races inconnues Modifier

Il y a d'autres races qui apparaissent dans la série, bien qu'aucun nom ne leur soit donné.

- La race de Dasyatis. C'est une race qui a des origines aquatiques, comme le prouve leurs palmes aux pieds et aux mains, ainsi que leur peau lisse. Ils possèdent un puissant venin situé dans leurs tentacules, mortel pour une grande majorité des êtres vivants. Ce sont des combattants exceptionnels, et forment d'excellents Monslaves. Ils ont une croissance très lente, et sont capables de se former des masques organiques pour le visage. Ils savent parler, mais utilisent très peu cette capacité.

Dasyatis

Dasyatis

- La race de Galab'ru. Originaire de la vallée des dents de pierre, ils ressemblent à des démons. Cornes de diable, peau grise et épaisse, musculature imposante, une queue reptilienne. Ils sont de grande taille.

Galab'ru

Galab'ru

- La race de Caroya. Ce sont des crabes colossaux de couleur rouge vermillon. Leur carapace est extrêmement épaisse, seules d'excellentes armes peuvent la transpercer. Ils ont d'énormes pinces et des pattes dorsales.

Caroya

Caroya

- La race de Raptor. Ce sont des hommes-lézards relativement costauds, et savent utiliser chaque partie de leur corps comme une arme. Ils ont les écailles vertes, des yeux rouges, de petites pointes dans le dos, des griffes et maîtrisent le language humain.

Raptor l'Ombre Verte

Raptor

- La race de Makaron et Moka. Ce sont de petits animaux doués de parole et avec une posture humanoïde (plus petits qu'un enfant humain), bipèdes, doté de quatre petits doigts à chaque main (dont le pouce opposable) et de trois doigts aux pieds. Ils ont une queue touffue et de grandes oreilles pointues.

Moka

Moka

NotesModifier

  • "Jaguarians" vient du Jaguar , un félin d'Amérique du Sud.
  • "Comanshawa" est une référence à la tribu amérindienne des Comanches .
  • Les singes aperçus à la fin du tome 6 servent de gag (ils ne sont donc pas à proprement parler canon à l'univers des Légendaires) et sont largement inspirés de la Planète des Singes.